HISTORIQUE

 

La tradition du travail du bois remonte chez les Aubert bien avant 1890, mais ici seul les souvenirs depuis 1890 vous seront relatés.

 

1890-1910 Jules Aubert et associés ouvrent une scierie à Auvernier. A l'aide de machines à vapeur et de 10 ouvriers, ils débitent le bois de la forêt du Jura, en planches et en poutres.

 

1910 Pour des raisons financières ils cessent cette production mais Jules Aubert, avec l'aide de 3 ouvriers, recrée une entreprise de charpente à la tête de laquelle il reste jusqu'en 1952.

 

1921 Henri Costant Aubert reprend l'entreprise de Monsieur Paul Hess à Grandchamps. Une entreprise déjà pourvue de machines d'une technologie moderne pour l'époque. Elle comprenait : une lapidaire (ponceuse verticale), une raboteuse (une des premières de la région) et 3 scies circulaires, pour la production d'échalas en quantité industrielle. Ces machines fonctionnaient à l'aide d'une turbine installée dans le canal de Grandchamps. Henri Constant Aubert et ses 13 ouvriers produisaient alors :

  • Env 430'000 échalas destinés, pour la majeure partie, à la région du littoral
  • Une septantaine de ruches d'abeilles destinées à une large clientèle située dans le canton de Fribourg
  • Une cinquantaine de malles pour les voitures de la marque Martini

Et en plus, il effectuaient tous travaux de menuiserie et scierie.

 

1938 Arrêt de la fabrication des malles de voiture.

 

1947 Année de la plus grande production d'échalas (450'000). Henri Costant Aubert construit un nouvel atelier, Rue Felix Bovet 14 à Areuse.

 

1952 Jules Aubert décède à l'âge de 84 ans en laissant l'entreprise à son fils Henri Costant qui n'en reprendra que l'outillage et la clientèle.

 

1958 La production d'échalas diminue et fini par être remplacée par des échalas en fer.

 

1961 Henri Costant Aubert décède. L'entreprise composée de 3 ouvriers, est reprise par son fils Henri William Aubert, âgé de 40 ans.

 

1967 Henri William Aubert, après de longues discussions, décroche un contrat de fabrication de palettes en bois pour une grande entreprise du canton.

 

1975 Jacques Aubert, le fils d'Henri William Aubert, fonde sa propre entreprise. Avec ses 2 ouvriers, il travaille non seulement à la fabrication d'harasse à vin, avec une production annuelle de 450 pièces, mais aussi dans la menuiserie-charpente. Il n'en reste pas là, car il s'oriente et se forme en plus à la couverture de toiture.

 

1987 Jacques Aubert, reprend les locaux et l'entreprise d'Henri William Aubert.

 

1993 Patrick Aubert, fils de Jacques Aubert commence sa formation dans le travail du bois.

 

1995 Avec l'arrivée du plastique, la fabrication d'harasse à vin en bois s'arrête définitivement.

 

1996 Danny Aubert, fils de Jacques Aubert, commence sa formation dans le travail du bois dans une autre entreprise du canton.

 

2000 Danny Aubert, ouvre à son tour sa propre entreprise (Eh oui quelle longue tradition ! !). Il cherche à se développer au niveau de la construction de maison à ossature bois et la charpente.

 

2003 Danny Aubert Charpente devient partenaire avec l'entreprise française Fargeot Lamellé-collé pour la conception d'ouvrage d'envergure.

 

2005 L'entreprise est un plein essor, passe à 10 employés et ouvre son bureau d'études.

 

2007 De nouveaux bureaux sont construits en ossature bois!!!

 

2013 L'entreprise inaugure son nouvel atelier.

Atelier 3